Application citoyenne de la commune de Mairie de Loir-en-Vallée

Votre mairie / Actualités / Influenza aviaire- Recensement des basses-cours

Influenza aviaire- Recensement des basses-cours

26/04/2022
Alors que l’épizootie d’Influenza aviaire connait une diffusion rapide et sans précédent, notamment en Pays-de-la-Loire, avec 799 foyers confirmés dans la région et des mortalités très importantes, les mesures de protection de tous les oiseaux domestiques sont des mesures essentielles afin d’éviter la contamination des élevages sarthois. Des mesures réglementaires de biosécurité s’imposent à tous les éleveurs professionnels de volailles : mise à l’abri des volailles, changements de tenues et procédures de nettoyage désinfection à l’entrée de l’élevage…



Vous trouverez ci-dessous des éléments d’information transmis par la direction départementale de la protection des populations.



Concernant les particuliers détenteurs de bassecours :

- l’élévation du niveau de risque qualifié d’ “élevé” a imposé sur tout le territoire français depuis le 05 novembre 2021 la claustration ou mise sous filets des oiseaux des élevages non commerciaux pour éviter leur contamination par des oiseaux sauvages.

- Les aliments et l’eau de boisson doivent également être protégés des oiseaux sauvages.

- Tout contact avec un élevage professionnel est à proscrire,

- Toute mortalité ou symptômes suspects sont à signaler à un vétérinaire.



De plus, les bassecours doivent se déclarer auprès de leur mairie par l’intermédiaire du document CERFA n°15472.

Cette démarche peut également être réalisée en ligne sur le site MesDemarches du ministère de l’agriculture :

https://mesdemarches.agriculture.gouv.fr/demarches/particulier/effectuer-une-declaration-55/article/lutter-contre-l-influenza-aviaire-498



Il importe que les maires alertent leurs administrés sur l'importance de ces mesures et sur les risques sanitaires et pénaux en cas de non-respect. Le fait de propager une épizootie de façon involontaire est un délit passible de 2 ans d’emprisonnement et 15000€ d’amende.







Source : Communauté de Communes Loir Lucé Bercé